Le parcours 2018 vu par

Le parcours 2018 vu par

Vainqueur incontestable et incontesté l’an dernier, Pierre Auguin, à bord de son Pied d’Allouette basé à Granville, sera de nouveau sur la ligne de départ du Tour des ports de la Manche cette année. Il nous livre son analyse du parcours version 2018 :

« On commence par la partie qui me parait la plus compliquée. D’entrée de jeu, on franchit les deux Raz, Barfleur puis Blanchard, des étapes qui ne sont jamais faciles à gérer. Les erreurs y sont vite arrivées et se payent chères. Il ne faudra donc pas se rater. Et pour nous, Granvillais, c’est un plan d’eau que l’on connaît moins, nous naviguons plus rarement de ce côté de la Manche, nous avons donc moins  de certitudes… Entre nous, je ne suis pas persuadé que mes certitudes payent à tous les coups quand nous sommes aux alentours de Granville mais au moins, j’en ai !
Puis Port-Diélette. C’est toujours une escale singulière, tant en mer qu’à terre. Même si la bonne ambiance est constante sur le Tour, Port-Diélette et sa choucroute de la mer sont toujours mémorables. Ensuite, nous rentrons dans notre jardin, nous jouons dans notre cour mais il ne faut rien lâcher à bord car bizarrement nous n’avons jamais brillé à domicile. Les fameuses certitudes peut-être…
L’étape Port-Diélette / Guernesey est sans doute ma préférée. Elle est toujours un peu chevaleresque ! Les courants, les coups tordus, les options nord ou sud, on a de quoi se gratter la tête.
Mais disons-le, le Tour est une course que l’on attend toute l’année et si le soleil s’en mêle alors là… »

LE HUB SOCIAL